Revenir au site

DU CHAMP DE BLÉ À LA BAGUETTE

Une initiative normande vertueuse

Un circuit (très) court

Depuis 2020, Christophe Lepetit, de la Boulangerie Capucine et Guillaume Sébire, agriculteur à Ryes, collaborent pour créer un circuit très très court. La Boulangerie Capucine travaille alors avec une farine venant de blés qui poussent à quelques kilomètres de son fournil. Une fois le blé stocké, il est acheminé jusqu'au Moulin d'Étouvy afin d'être moulu par M. Lecam.

Un pari gagnant

Cette boucle est vertueuse à la fois pour les trois acteurs et pour les gourmands ! Boulanger, agriculteur et meunier ont fait le pari d'une collaboration gagnante. Ils ont changé leurs habitudes de travail pour proposer une farine la plus qualitative possible. Le trio est sorti des sentiers battus et a refusé la facilité des circuits d'approvisionnement habituels.

Les clients de la Boulangerie Capucine apprécient connaître la tracabilité du produit et soutiennent cette initiative.

Donner du sens

Cette innovation donne du sens dans leur quotidien. C'est une vraie fierté pour le trio de voir leur travail valorisé dans les pains et viennoiseries de la Boulangerie Capucine. De plus, boulanger, meunier et agriculteur se soutiennent mutuellement et sont à l'écoute des besoins et idées de chacun.

Une rémunération juste

Dans un contexte d'approvisionnement volatible, instable et tendu, cette collaboration permet une rémunération juste et stable pour chacun des acteurs. Christophe Lepetit assure en avoir fait un modèle économique plus rentable qu'un approvisonnement traditionnel chez un meunier national.

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK